Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 05:21
...pas de femme ni d'enfant (là j'assume) mais de vélo. En effet, après le coup pendable raconté ici, celui ci a réédité sa vilenie.
Nous sommes partis avec mon beau-père observer les hirondelles de rivage à une dizaine de km de la maison. Une petite balade au bord de l'Allier assez tranquille. En chemin, nous observons quelques fleurs dans les sous-bois,


des orchidées, dépannons des personnes un peu égarées puis finissons par arriver près de la falaise où ces charmants oiseaux nichent.







Près mais pas aussi près que je l'aurai cru, l'Allier, en crue les jours précédents, ne s'étant pas encore retiré du chemin. Avec l'aide quelques branches, nous pataugeons dans la vase et arrivons au site où nous observons les oiseaux.
Peu de temps après être repartis, je sens ma selle bouger ce qui me rapelle des souvenirs désagréables. Je descends, la resserre consciencieusement puis repart. Oui mais voilà un km de plus et je me retrouve une nouvelle fois sans selle, le support la tenant s'étant cassé. Ce n'est pas la pièce changée la dernière fois mais celle d'à côté. Retour par lles chemins et la route sur 5 km avec une gamelle en prime (s'arrêter d'urgence sans selle dans les chemins n'est pas si facile que j'aurais pu le croire).
Cette fois-ci, mon bien cher vélo, malgré tes 14 ans de bons et loyaux services, tu n'iras plus dans les chemins cabossés. C'est décidé, je te quitte !!
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Vi et les hirondelles??? :D<br /> Tiens faudra qu'on vienne faire rouler ton nouveau vélo alors au bord de l'allier :)
Répondre
L
Je vois pas les hirondelles moi ^_^
Répondre
S
ben elle sont très bien ces photos !<br /> je tenterai d'agrandir les hirondelles si la cuisine et le crapaud m'en laissent le loisir
Répondre