Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 06:58

Résumé : Il y a vingt ans, la petite Lilian a sorti sa mère du chagrin provoqué par le départ de son mari grâce à un cacao aux épices. Aujourd’hui, dans son restaurant, Lilian anime un atelier cuisine. Huit élèves de tous âges et tous milieux s’y retrouvent chaque semaine, dévoilant au fil des recettes leurs souvenirs, leurs fêlures, mais aussi leurs espoirs les plus fous.

  l'école des saveurs

 

Mon avis : voici un livre qui réjouit vos papilles, un livre que vous continuez à lire alors qu'il est déjà bien trop tard et que vous regrettez déjà la dernière page tournée. Il vous envoûte d'odeurs, de sensations gustatives, de souvenirs. Rempli de poésie sans mièvrerie, il vous donne envie de vous remettre (ou mettre tout court) aux fourneaux et d'inviter les amis. Chaque chapitre parle de la vie d'un protagoniste des cours de cuisine entrecoupé de la construction d'un plat, le plus souvant sans recette. Un immense coup de coeur ! Un seul regret, avoir attendu autant de temps pour le découvrir. Pour ceux qui le souhaitent, il vient de sortir en poche :-).

Bonne lecture

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 10:14

« J’ai fait deux choses le jour de mes soixante-quinze ans : je suis allé sur la tombe de ma femme, puis je me suis engagé. »

Voilà un titre et un incipit qui incite immédiatement à ouvrir un livre ! Déjà repéré dans les rayons d'une librairie, la découverte de ce livre en occasion m'a fait sauter le pas et je ne le regrette absolument pas.Nous sommes ici dans de la science-fiction type space-opéra (de l'action, des morts...). Sauf qu'au milieu de cette trame très classique se glisse une réflexion beaucoup plus approfondie sur l'utilité de la guerre, la volonté expansionniste de l'homme, l'utilité des personnes âgées ou encore l'exploitation des pays sous-développés. Et ça, cela vous fait un roman qui se dévore d'autant plus que les éditions Atalante ont encore fait merveilleusement traduire le bouquin. 

Oui, mais alors l'histoire. Je ne veux pas la déflorer alors je ne dirai que ceci. A l'âge de 75 ans, dans ce monde futuriste où l'homme s'est étendu dans l'univers et lutte contre les autres espèces colonisatrices, il n'y a que deux possibilités : continuer sa vie tranquille et mourir vieux ou s'engager dans les forces de défense coloniale. Si l'on s'engage, c'est savoir que l'on se battra mais sans savoir comment l'on sera capable de combattre. La suite est à découvrir par vous même.

Ce roman se poursuit par Les brigades fantômes et La dernière colonie, deux romans qui continuent d'explorer l'univers construit par l'auteur tout en se renouvelant évitant ainsi toute lassitude au lecteur.

Bonne lecture

Partager cet article
Repost0